La légende de l'Enfiane

Ecrit par Michel Jean-Michel et édité par les chocolatiers de Vevey : Nestlé-Peter-Cailler-Kohler en 1947.

L'Enfiane vivait sous ce surplomb rocheux...

"L'Enfiane" signifiait "la vieille" en patois.

Elle passait son temps dans la forêt.

Elle ramassait du bois pour son feu. Elle cueillait des plantes pour se soigner.

L'Enfiane offrit une infusion de sa composition au petit garçon qui était très malade.

Le petiot guérit comme par miracle... car ses parents étaient sûrs qu'il allait mourir comme les malades de cet hiver.

On l'accusa de sorcellerie.

Les enfants s'écartaient peureusement. On finit par la chasser du village.

Les vaches tombaient malades. Les fromages pourrissaient. Les blés ne levaient plus.

Les gens voulurent la ramener au village. Ce fut peine perdue.

Gaspard le petit berger retrouva l'Enfiane. La vieille dame lui offrit un bâton avec des racines.

Le bâton mis en terre devint un arbre portant d'étranges fruits.

Une femme merveilleusement belle apparut. Elle dit aux villageois : -Taillez et plantez les branches de cet arbre. Vous en ferez de beaux vergers!

Un villageois demanda l'avis d'un gentilhomme de la ville. "On l'appelle l'abricot." Dès lors, les coteaux se couvrirent d'abricotiers...

Couverture originale du livre

Les vignettes...

...étaient à coller soi-même.

Mettez plein écran avant de lancer la lecture.